Conçu et réalisé par Éric Mac Lewis
© ericdentinger.com
2008-2021

SOUNDCLOUD
YOUTUBE
LEGACY OF BLOOD (2016) - SKILTRON

« Legacy Of Blood » (2016) - Skiltron

Groupe argentin créé en 2004 et classé dans la catégorie Folk-power metal, Skiltron tient son nom du mot schiltron à l’étymologie variée et qui désigne une sorte de bouclier humain (à vocation défensive ou offensive) particulièrement utilisé lors des guerres d’indépendance écossaises des XIIIème et XIVème siècles.
Il s’agit d’une des toutes premières expériences de fusion entre métal et musique celtique en Amérique du Sud.
Fort de cinq membres (chant, guitares, basse, batterie et cornemuses), le groupe a produit cinq albums de 2004 à 2016.

Le dernier opus, Legacy Of Blood, témoigne des progrès du groupe depuis ses premières productions : c'est un album très ramassé et homogène composé de 8 (courtes) pistes; les arrangements sont assez minimalistes, mais la cornemuse mène les débats de bout en bout, soutenue par de belles guitares; l’ensemble vient compenser - pas toujours assez - le manque certain de caractère du chant.
Parmi les titres à écouter, j'ai relevé The Taste Of Victory (track 5), Rise From Any Grave (track 6) au tempo enfin vitaminé, Sawney Bean Clan (track 7) doté d'un chant intéressant et d'un joli groove et All Men Die (track 8) au potentiel live certain.
Cet album consacre un groupe beaucoup plus folk metal que power : il lui manque quand même quelques tubes significatifs même si ses titres sont assurément une bonne base pour briller dans les festivals du genre.
Et la cornemuse est de qualité, alors…

TUNES OF WAR (1996) - GRAVE DIGGER

« Tunes Of War » (1996) - Grave Digger

Groupe de Heavy Metal allemand formé en 1980, Grave Digger a connu de nombreuses évolutions de line up, de nom et aussi quelques interruptions dans cette déjà longue carrière.
L'album sorti en 1996 est tout entier dédié à l’Écosse héroïque. Ce concept-album donc sur la résistance écossaise est un clin d’œil appuyé à William Wallace (Braveheart) et constitue le premier opus d’une trilogie médiévale.
Le groupe est évidemment taillé pour la scène et les festivals et donc une écoute studio sera bien différente du ressenti live!
Mais puisque l’album est la base, nous pouvons en dire quelques mots :

- malgré l'éphémère présence d'un pipe-band sur scène et la pochette trompeuse, on ne trouvera pas d’instruments traditionnels ici, ce n’est pas le propos du groupe et on pourra le regretter compte tenu du thème choisi! Certes deux titres sont « gratifiés » d’un son de cornemuse (en dehors du morceau d’intro, Scotland The Brave) : William Wallace et Rebellion mais avec un son dénaturé et sur Rebellion, un air célèbre et chaud au cœur de tout Écossais (Bonny Dundee) tout simplement massacré... Quel rendez-vous manqué un peu comme dans le film Braveheart où la cornemuse écossaise brille par son absence...
- des chorus de guitare remarquables,
- plusieurs titres ennuyeux (où la musique passe à l’arrière-plan du concept).

Parmi ce qui est disponible sur le net, j'ai retenu : The Brave/Scotland United (track 1) - The Dark Of The Sun (track 3) - The Truth (track 8), essentiellement pour les guitares et refrains. Le reste est assez dispensable sauf peut-être Killing Time (track 10).
En bref, un album très inégal, à l’instar du chant lead, mais qui continue d’avoir un réel succès scénique. À vous de juger.

Folk Metal / Metal Celtique - 2

MENU