Partitions bretonnes

Conçu et réalisé par Éric Mac Lewis
© ericdentinger.com
2008-2020

SOUNDCLOUD
YOUTUBE

Un chant nouveau a été composé
Il a été fait sur le marquis de Pontkalleg
Toi qui l'as trahi, sois maudit, sois maudit!
Toi qui l'as trahi, sois maudit!

Il aimait les Bretons
Il aimait les Bretons mais pas les bourgeois
Toi qui l'as trahi, sois maudit, sois maudit!
Toi qui l'as trahi, sois maudit!


Il s'était mis dans la tête
de nous décharger de notre fardeau
Toi qui l'as trahi, sois maudit, sois maudit!
Toi qui l'as trahi, sois maudit!

Ha pa oa degoue't e Naoned
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Ha pa oa degoue't e Naoned
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
E oa barnet ha kondaonet
Treitour, ah! Mallozh dit, mallozh dit
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!


Marv neb a gare e vro
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Marv neb a gare e vro
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Hag her greas betek ar marv
Treitour, ah! Mallozh dit, mallozh dit
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!

Marv Pontkalleg
(Mort de Pontkalleg)

1- Téléchargez la partition en La mineur (Am)
- pour bombarde en Sol par exemple


2- Téléchargez la partition transposée en Do mineur (Cm)
- pour bombarde, binioù kozh, etc… en Si bémol


3- Téléchargez la partition pour cornemuse écossaise
    (binioù bras)

Ce texte nous est parvenu grâce au collectage réalisé par Théodore Hersart de La Villemarqué, paru en plusieurs éditions depuis 1839 sous le titre Barzhaz Breizh. Constitué d'un ensemble de chants en langue bretonne, accompagnés de leurs lignes mélodiques, cet ouvrage constitue un précieux témoignage sur la Bretagne. Il a par ailleurs servi de source d'inspiration à de nombreux artistes bretons.
La chanson (gwerz ou complainte) - présentée ici sous une forme contemporaine dans la version de Gilles Servat (1994) - nous conte l'histoire de la mort (breton Marv = prononcer Maro) du Marquis de Pontkalleg, exécuté en 1720 à l'issue de l'échec d'une conspiration inspirée par des thèmes pré-révolutionnaires et d'indépendance de la Bretagne.
On pourra retrouver une partie de son histoire dans le film de Bertrand Tavernier « Que la fête commence (1975) », sous les traits de Jean-Pierre Marielle.
Treitour ah! Mallozh dit fait référence à la trahison qui a mené le marquis à l'échafaud de Nantes (Naoned).

Ur werzenn nevez zo savet
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Ur werzenn nevez zo savet
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!War markiz Pontkalleg eo graet
Treitour, ah! Mallozh dit, mallozh dit
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!


Mignon a oa d'ar Vretoned
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Mignon a oa d'ar Vretoned
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
D'ar vourc'hizien ne laran ket
Treitour, ah! Mallozh dit, mallozh dit
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!


Lakaet en devoa en e benn
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Lakaet en devoa en e benn
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!
Disammañ deomp-ni hor c'hordenn
Treitour, ah! Mallozh dit, mallozh dit
Treitour, ah! Mallozh dit 'ta!

Quand il arriva à Nantes
il fut jugé et condamné
Toi qui l'as trahi, sois maudit, sois maudit!
Toi qui l'as trahi, sois maudit!


Il est mort celui qui aimait son pays
Téméraire jusque la mort
Toi qui l'as trahi, sois maudit, sois maudit!
Toi qui l'as trahi, sois maudit!

version de l'album A Raok Mont Kuit (1994) - Gilles Servat