Conçu et réalisé par Éric Mac Lewis
© ericdentinger.com
2008-2020

SOUNDCLOUD
YOUTUBE
Les Bourdons
pic. Alex Voisin

Éric Mac Lewis - Le Session Pipe

Tout en conservant le timbre propre aux cornemuses écossaises grâce à une anche de chanter en roseau, le Session Pipe présente un niveau sonore réduit.

Accordé en La, il peut jouer avec le violon, la guitare ou le whistle (flûte irlandaise) au sein des groupes folk et durant les fameuses sessions caractéristiques de la musique celtique.

Le Session Pipe est une création de Nigel Richard, luthier écossais proche d'Édimbourg (voir son site).
C'est une cornemuse écossaise qui peut s'apparenter au Border Pipe, l'air étant par contre introduit uniquement à la bouche (mouth-blown) plutôt que par un soufflet. Le volume sonore, le timbre et un « chanter » chromatique (*) sont en effet similaires à la cornemuse des Borders.
L'aspect général ainsi que la position des trois bourdons (un basse et deux ténors) sur l'épaule du sonneur la rendent toutefois proche de la grande cornemuse des Highlands.

Le Session Pipe est ainsi un excellent compromis pour les musiciens - en particulier les joueurs de cornemuse des Highlands - qui souhaitent jouer d’un instrument proche du Border Pipe sans avoir à maîtriser la technique du soufflet (cf. page Border Pipe). Il permet également de travailler les doigtés de la grande cornemuse avec ses sensations propres mais sans l’important volume sonore associé.

La tonalité de base est le La (pour le chanter et les trois bourdons); le Si bémol est également disponible.
Les bois employés sont le mopane (bois africain très dense) et le buis (voir images ci-dessous); d’autres bois sont également disponibles comme l’ébène (blackwood).

(*) le « chanter » est un mot anglais désignant le chalumeau d'une cornemuse c'est-à-dire le tuyau où se joue la mélodie; le fait qu'il soit chromatique signifie ici que tous les tons et demi-tons peuvent être joués sur l'échelle sonore de l'instrument.