Conçu et réalisé par Éric McLewis
© ericdentinger.com
2008-2023

SOUNDCLOUD
YOUTUBE
INSTAGRAM

Virescit Vulnere Virtus
La Force vient des Blessures (ou encore "Le courage se renforce avec les blessures")

La maison Stuart (Stewart) trouve son origine… en Bretagne où officiait Alain Dapifer (XIème siècle) en qualité de Sénéchal de Dol de Bretagne.
Son arrière petit-fils, Gauthier (Walter) Fitzalan exerça cette même fonction (officier au service d'un roi ou d'un évêque = Steward) auprès du Roi d'Ecosse David Ier (XIIème siècle) et est donc à ce titre considéré comme le fondateur de la lignée écossaise des Stewart.

Le premier Stuart qui monta sur le trône d'Ecosse fut Robert II (XIVème siècle) : il fut suivi par de nombreux souverains Stuart, d'abord uniquement en Ecosse (1371 à 1714) puis d'Ecosse et d'Angleterre jusqu'en 1714 toujours.

Le tartan le plus connu est évidemment le Royal Stewart qui est aussi celui de la famille royale britannique, mais qui, par sa popularité, a aussi caractère de tartan universel.

En l'absence de chef de clan actuellement, le Clan Crest est emprunté aux Stuart de Galloway; il se compose de :

- un pélican nourrissant sa progéniture, pour le crest

- la devise : Virescit Vulnere Virtus

Les Clans écossais et leurs symboles - page 1

MENU

STEWART

24 août 2023

On a pris pour habitude de différencier les clans écossais par leurs tartans, fort nombreux aujourd'hui. Mais cela ne fut pas toujours le cas : par le passé en effet, les tartans étaient moins colorés et leur nombre bien plus réduit.
D'autres signes permettaient de distinguer plus sûrement telle ou telle famille, en particulier sur le champ de bataille. On utilisait alors des insignes tels que des fleurs, des plantes ou encore des petites branches pour se reconnaître.

Le symbole du clan (crest) ainsi que sa devise (motto) sont d'autres éléments permettant cette distinction même si ceux-ci étaient plutôt l'apanage du seul Chef de Clan.
Aujourd'hui donc, le costume écossais est parsemé de ces deux insignes, réunis au sein du Clan Crest, que l'on retrouvera sur le Sgian Dubh, l'épingle de kilt (kilt pin), le cap badge (insigne de chapeau), le plaid brooche, etc…

Voici donc une revue des tartans, crests (symboles) et motto (devises) des clans écossais, que nous débuterons par le célèbre clan Stewart, francisé en Stuart :

I Birn Quhil I Se
Je brûle quand je regarde (ou encore "Je brûle quand je dois")

Située dans l’archipel des Hébrides, l’île de Lewis est un des berceaux du clan Macleod of Lewis qui s’étendait sur plusieurs îles ainsi que sur des territoires de la côte ouest de l’Ecosse.
Bien que ne formant qu’une seule île, le territoire est coupé en deux, entre les terres des Macleod of Lewis et celles des Macleod of Harris au sud.
A l’origine on trouve deux des fils de Leod (lui-même fils d'Olaf le Back selon la légende): Torquil (Sìol Thorcaill = seed of Torquil) pour les Macleod of Lewis et Tormod (Sìol Thormoid = seed of Tormod) pour ceux de Harris.
Du 16ème au 17ème siècle, la branche Lewis s’est éteinte suite à divers conflits et ses territoires sont passés au clan Mackenzie.

Aujourd’hui, le clan est toujours actif et représenté par un descendant des Macleod of Raasay, une branche du clan d’origine.

La devise nourrie de diverses influences au fil du temps est sujette à multiples conjectures et traductions parmi lesquelles l’idée de balises qui éclairent pour surveiller la côte semble majoritaire.

Le Clan Crest se compose de :

- un soleil resplendissant, pour le crest (symbole)

- la devise : I Birn Quhil I Se

Pour être complet il faut citer aussi l'autre devise en vigueur depuis les Mackenzies :
Luceo Non Uro (je brille mais ne brûle pas).

La devise principale reste néanmoins fidèle à I Birn Quhil I Se.

MACLEOD OF LEWIS